Equipes de Recherche
Université d'Oran, Cité du Chercheur, Route de l’Aéroport
BP.: 1801/08-31000, Oran
' Tel / Fax : 041 51 92 16  /  040 21 24 41  /  0771 58 94 38
Email: gras_lab@yahoo.fr
Unité de Recherche en Sciences Sociales et Santé

Université d’Oran
BILAN / PESPECTIVES
Productions  scientifiques
Télécharger PDF
Mode de fonctionnement du GRAS 1991-2014
Axe 12:

Souffrances, pertes et identités : Représentations et Reconstructions (SOU.P.I.R.R)
Chef d’équipe : CHERIF Hallouma


Les objectifs :

Notre travail de recherche s’inscrit dans une perspective globale de l’étude de la souffrance ; souffrance liée, sur le plan individuel, à la perte de soi, à l’atteinte du corps et/ou la perte de repères et de référents ; et sur le plan social à la perte ou à l’altération des rôles, statuts et liens sociaux.

Ces pertes proviennent :

- Chez le « sujet » souffrant, de ruptures causées par la maladie chronique, le traumatisme, le mal être et les conflits intra et interpersonnels qui agissent sur la conscience de soi et freinent ou empêchent la projection de soi dans le futur.

- Chez le professionnel (médecin, psychologue), les pertes sur lesquelles porte notre intérêt sont celles qui révèlent un décalage entre l’image du professionnel « rationnel» et l’image de celui qui interfère les savoirs populaires et le savoir savant dans la prise en charge de la souffrance du patient. Troubles, perte ou stratégies de l’identité professionnelle ? Souffrance du patient ou souffrance du professionnel de la santé ?

L’identité personnelle, collective ou professionnelle du praticien de la santé renseigne sur l’ampleur et la profondeur de l’impact de la souffrance et du mal être somatique et Psychique intervenant dans les processus psycho-sociaux de la socialisation.

L’approche privilégiée est psychosociale et clinique, elle se fait par les représentations cognitives et sociales de la souffrance, du rapport au corps, de la violence et des conflits qui génèrent des ruptures dans les trajectoires des personnes. 
C’est également une approche comparée basée sur la prise en compte de la question de genre et la spécificité des vécus et des ressentis   de la souffrance en fonction des périodes de vie et de socialisation.

Les buts de l’équipe :
- enrichir le savoir sur les questions de la problématique générale et
- proposer des stratégies de reconstruction par, principalement mais non exclusivement, les techniques de groupe (dynamique de groupe, groupe balint, jeux de rôles…)

La population ciblée :

adolescents et adultes.

Mots clés :

souffrance, rupture, maladie, perte, risque, violence, rôle, identité, image de soi, représentations sociales, reconstruction.


Les membres de l’équipe :

Betaouaf Djalila
Psychologue clinicienne (université de Sidi-Bel-Abbès)

Billami Aouatif Leila
Psychologue clinicienne (université de Mascara)

Cherif Hallouma
Psychologue social (université d’Oran 2)

Remmas Rachida -Zohra
Psychologue clinicienne (université de Mascara)

Zitouni Radja
Psychologue clinicienne (université de Mascara)


Programme de recherche :

Maladies chroniques et rôles sociaux : représentations sociales et souffrance de l’identité, Betaouaf Djalila.

Souffrance et prise en charge psychologique : entre savoir populaire et savoir savant, BILLAMI Aouatif Leila.

Souffrances, Violences, Identités : représentations et reconstructions, Cherif Hallouma.

Souffrances, ruptures et rapport à l’autre : représentations, conduites et prise en charge, Zitouni Radja

Adolescents, souffrances et comportements à risque, Remmas Rachida -Zohra.
LES EQUIPES DE RECHERCHE
FAIRE SAVOIR (S)
N°3 | Mai - Juin 2015